Clair-de-lune-fin.jpg

PARCOURS DE LA CIE

DANSE AFRICAINE CONTEMPORAINE ET HIP HOP

 

Fondée en 1992, la Compagnie de danse Georges Momboye composée d'une cinquantaine d'artistes, mène une carrière internationale.

Pour le chorégraphe Georges Momboye la danse est avant tout un mouvement en perpétuelle évolution, qui se nourrit de toutes les influences, à commencer par l'influence de sa culture mais aussi de toutes ses expériences, de Alvin Ailey à Martha Graham, de ses rencontres, avec des artistes venus d'horizon très divers, de compagnies africaines, de compagnies contemporaines, de la danse classique, ou encore du hip hop, autant d'artistes qu'il rassemble lors de ses créations.

DANSE AFRICAINE CONTEMPORAINE ET HIP HOP

Fondée en 1992, la Compagnie de danse Georges Momboye composée d'une cinquantaine d'artistes, mène une carrière internationale.

Pour le chorégraphe Georges Momboye la danse est avant tout un mouvement en perpétuelle évolution, qui se nourrit de toutes les influences, à commencer par l'influence de sa culture mais aussi de toutes ses expériences, de Alvin Ailey à Martha Graham, de ses rencontres, avec des artistes venus d'horizon très divers, de compagnies africaines, de compagnies contemporaines, de la danse classique, ou encore du hip hop, autant d'artistes qu'il rassemble lors de ses créations.

Les chorégraphies de Georges Momboye exploitent les différences, elles traduisent un grand esprit d'ouverture et de respect pour les cultures, ce qui leur confère leur force et leur originalité.

Tout en faisant évoluer la danse africaine, dans une gestuelle contemporaine, Georges Momboye exploite avec brio la musique composante à part entière de son écriture. L'espace est travaillé avec rigueur et maîtrise.

Un langage accessible à tous, qui place ses oeuvres au coeur de la création contemporaine.

Un répertoire de 13 créations et des oeuvres récompensées et programmées dans des lieux prestigieux.

Parmi toutes ses créations, (dont la première fut une commande de l'UNESCO), certaines furent récompensées et programmées dans des lieux qui font référence tels que des grands festivals en France comme la Biennale internationale de la danse de Lyon , la Biennale nationale de danse du Val de marne, le Festival de Vaison la Romaine, le Festival de Biarritz, le festival de Perpignan, de Sisteron ou à l'étranger le Festival International de théâtre de Caracas, Vénézuela, le Sadler's Theater de Londres, le festival Teatro a Mil (à Santiago du Chili), le Festival de Bregenz (Autriche) ou encore le festival de Santander en Espagne, le festival de Rovereto en Italie, l'Opéra Bastille à Paris etc ....

DES TOURNÉES INTERNATIONALES

En 2009, une tournée au Brésil La compagnie Georges Momboye a été labellisée par Cultures France pour la tournée au Brésil du spectacle « BOYAKODAH », du 17 juin au 3 juillet 2009 dans le cadre de l'année de la France au Brésil, dans les plus grandes villes du pays, Rio, São Paulo, Salvador, Brasilia, Belo Horizonte Festival de Inverno de Petrópolis.​

DES RÉSIDENCES

MAISON DU THEATRE ET DE LA DANSE d'Epinay sur seine : une résidence qui se traduit par la co production de la création « Entre ciel et Terre », deux quatuors et un solo sur les musiques de Béla Bartok, commande de la Biennale nationale de danse du Val de Marne programmée du 4 au 7 mars 2009 à Fontenay sous bois, la programmation des pièces du répertoire, des actions culturelles en direction des publics scolaires et associatifs.

La co-production en 2009-2010 de la création « ITRILIGNE »

OPERA DE MASSY : une résidence avec la programmation des oeuvres du répertoire de la compagnie

Georges Momboye, des actions culturelles, et la co production d'une prochaine création en 2010.

CDC/BIENNALE NATIONALE DE DANSE DU VAL DE MARNE
Depuis deux ans, la compagnie est en permanence artistique à la CDC/Biennale nationale de danse

du Val de marne. A ce titre, elle bénéficie du soutient de la biennale au titre de la création, de la diffusion

et des actions culturelles.

UNE COMPAGNIE À L'ÉCOUTE DES JEUNES

La compagnie Georges Momboye mène depuis sa création, un travail en direction des publics.

Toujours plus nombreux et fidèles, ils sont sensibilisés à l'univers du chorégraphe grâce à des

`interventions autour de ses créations ou programmations, sous forme d'ateliers de pratiques

artistiques ou de stages, en partenariat avec les théâtres,

associations culturelles, conservatoires de musique et de danse, ou établissements scolaires.

« Ce travail a permis à certains élèves de sortir de leur réserve. A d'autres de se distinguer,

d'être valorisé en dehors du cadre strictement scolaire. Ce travail a permis de créer des liens

entre élèves et professeurs et élèves eux-mêmes. Ils se sont mélangés et ont appris à se

connaître, certains ont même changé leur attitude. » Le Journal de Villejuif

logo_momboye.png